L'encyclopédie des animaux
ACCUEIL ANIMAUX SAUVAGES ANIMAUX DE COMPAGNIE



Animaux sauvages > Les mammifères > Dauphins tachetés pantropical
Dauphins tachetés pantropical DAUPHINS TACHETéS PANTROPICAL

Nom scientifique : Stenella attenuata
Continent : amerique
Classe : Mammifères
Ordre : Cétacés
Poids/taille : 90 à 115 kg
1,70 à 2,40 m
Durée de vie : 20 à 25 ans
Répartition
Pacifique, Atlantique et océan Indien
Habitat
Mers et océans tropicaux et subtropicaux
Zones côtières ou haute mer
Comportement
Ils vivent en groupe de 30 à plusieurs centaines voir milliers d’individus. Ils se rencontrent souvent en compagnie des thons albacores ou d’autres espèces de dauphins. Ils s’approchent parfois des bateaux et nagent à leurs proues mais certaines populations fuient les navires en raison de leur pertes subies lors des pêches aux thons qui ne les épargnent pas dans leurs filets.
Reproduction
La femelle donne naissance à 1 seul petit, celui-ci est dépourvu de tâche (elles apparaissent avec l’âge ) et il mesure 80 cm. Il allaite pendant plusieurs mois et reste longtemps aux côtés de sa mère.
Alimentation
Ils se nourrissent essentiellement de poissons, seiches, calmars, crustacés…
Informations
Cette espèce peut se confondre avec le dauphin tachetés de l’Atlantique dont les aires de répartitions peuvent se juxtaposer. Ils se différencient principalement par leurs couleurs : le pantropical est plus foncé et sa mandibule présente une bande noire se prolongeant jusque sur la nageoire pectorale.

Ils existe de nombreuses espèces de dauphins : 5 d’eaux douces et 40 espèces marines dont l’orque fait parti. Ils appartiennent au groupe des odontocètes (cétacés à dents ) qui s’opposent aux mysticètes (cétacés à fanons).
On retrouve donc dans le groupe des dauphins, les cachalots, bélouga, narval, baleines à bec….
Les dauphins se différencient des marsouins par leurs dentitions : les premiers ont les dents coniques alors que les seconds ont les dents aplaties latéralement comme nos incisives.

Les cétacés disposent d’adaptations physiologiques leurs permettants de survivre au froid et à la pression pendant leurs plongées : ils limitent la circulation du sang au cerveau et à d’autres organes vitaux ; le rythmes cardiaques ralentit à 10 battements par minutes pour conserver l’oxygène et la chaleur ; la cage thoracique et les poumons se compriment sous la pression.


Animaux sauvages    |   Animaux de compagnie    |   Contact
Copyright © 2008 Tous vos animaux - l'encyclopédie des animaux. Tous droits réservés.