L'encyclopédie des animaux
ACCUEIL ANIMAUX SAUVAGES ANIMAUX DE COMPAGNIE



Animaux sauvages > Les mammifères > Lièvre d'Europe
Lièvre d'Europe LIèVRE D'EUROPE

Nom scientifique : Lepus capensis
Continent : europe
Classe : Mammifères
Ordre : Lagomorphes
Poids/taille : Longueur totale 61 cm . Poids moyen 3,6 kg .
Répartition
Régions orientales de l'Europe centrale, jusqu'au bord de la mer Egée. De la Finlande méridionale et de la Suède à la Méditerranée; vers l'est en Asie occidentale, en Asie mineure et en Perse.Partout en Afrique. Introduit en Australie, en Nouvelle-Zélande,etc.
Habitat
Terrain découvert, landes, terres cultivées, pâturages, marais, bois, aérodromes.
Comportement
Ee repose pendant la journée dans une légère dépression parmi les hautes herbes, la même pouvant servir plusieurs fois. La femelle n'aménage pas de gîte particulier pour les levrauts qui, dès leur naissance, ont leur propre espace près de celui de la mère. Se protège par la vitesse de sa course ou en se tapissant dans la végétation basse. En quittant le gîte, fait un saut prodigieux de 4,5 m ou plus. Poursuivi, il brouille ses traces pour confrondre l'adversaire. C'est un bon nageur qui peut franchir 180 m d'eau pour se nourrir.
Reproduction
La cour faite à la femelle et le comportement agressif des mâles (luttes, poursuites,sauts, etc.) atteignent leur sommet au début du printemps. Saison de reproduction variable selon les régions et capacité de se reproduire toute l'année. Gestation de 42 à 44 jours, cas de superfoetation. Plusieurs nichées par an (4 en Allemagne, 3 durant la première saison de reproduction). 2,3 ou 4 jeunes, rarement plus. Le nombre varie selon les individus et la saison. Taux élevé de mortalité chez les embryons, qui sont résorbés surtout en automne. Le gîte se fait dans les hautes herbes. Les jeunes naissent les yeux ouverts, le pelage court et sans la rousseur des adultes; ils peuvent utiliser leurs membres très tôt après la naissance et occuper leur propre gîte près de celui de la mère, qui rend visite à chacun pour l'allaiter. Les levrauts, pleinement autonomes à un mois, sexuellement mûrs à huit mois, ne se reproduisent pas la première année.
Alimentation
Se nourrit de 19 h à 7 h en pleine campagne. Destructeur de jeunes arbres. Peut être nuisible pour les potagers.
Informations
Description:
forme et structure fort proches de celles du lapin. Le corps et les pattes arrière sont plus longs, ainsi que les oreilles (noires aux extrémités). Le pelage est fauve au-dessus. Epaules, cou et flancs plus roussâtres que le dos. Blanc au-dessous. Poitrine et reins roussâtres. Importantes moustaches noires et blanches, ces dernières plus longues. La queue blanche se porte recourbée sur le dos ou droite en arrière; elle est noire sur le dessus. Grands yeux proéminents à pupille horizontale, placés latéralement. Le mâle a le corps plus petit, la tête plus longue, les épaules plus rouges que la femelle. Deux mues par an: celle du printemps, plus longue, de février à juin ou juillet, et celle de l'automne qui débute peu après la première. Le pelage d'hiver peut être plus gris que celui d'été, rougeâtre à taches grises, surtout sur l'arrière-train. Les deux mues débutent par le dos, progressent le long des flancs et des membres, et s'achèvent par la tête et la queue.

Lièvre d'Europe au gîte.
S'écarte de 1,5 à 3 km du gîte, mais peut aller beaucoup plus loin la nuit, pour se nourrir. Se nourrit d'écorce, de grain, de racines, de plantes, de carottes, de laitues, de navets et autres légumes, d'herbes, de trèfle, de laiteron et de chicorée, de fleurs de jardins, de champignons, de campagnols. L'alimentation s'effectue comme pour les lapins.

Caractéristiques:
voix perçante. Blessé ou apeuré, il crie comme un enfant. Grince des dents en signe d'alerte, comportement probablement analogue à celui du lapin lorsqu'il tape des pattes arrière. Les cris d'appariement du mâle et de la femelle sont différents. Peu d'informations quant aux prédateurs. Les adultes peuvent être la proie des renards, des chats sauvages, des aigles, des hermines et des oiseaux prédateurs moyens, mais ceux-ci s'attaquent surtout aux levrauts. Il arrive que les lapins s'attaquent aux lièvres.
La femelle se battra si ses petits sont menacés. Le lièvre est surtout la proie de l'homme.

Population:
les périodes d'abondance et de rareté alternent, ces dernières s'accompagnant souvent de coccidiose. Beaucoup meurent durant les hivers très enneigés. Densité: 1 pour 4 hectares en Grande-Bretagne(1956),1 pour 0,8 à 2 ha en France (1958).


Animaux sauvages    |   Animaux de compagnie    |   Contact
Copyright © 2008 Tous vos animaux - l'encyclopédie des animaux. Tous droits réservés.