L'encyclopédie des animaux
ACCUEIL ANIMAUX SAUVAGES ANIMAUX DE COMPAGNIE



Animaux sauvages > Les mammifères > Opossum commun
Opossum commun OPOSSUM COMMUN

Nom scientifique : Didelphis marsupialis
Continent : amerique
Classe : Mammifères
Ordre : Marsupiaux
Poids/taille : 30 à 50 cm + 50 cm de queue
Durée de vie : 2 à 8 ans
Répartition
Etats-Unis et Amérique du Sud
Habitat
Campagne boisée.
Comportement
Terrestres, ils sont cependant capables de monter dans les arbres pour échapper à un danger ou pour se nourrir. Ils vivent seuls sur des territoires de 2 à 6 hectares. Nocturnes, ils se déplacent essentiellement de nuit pour rechercher leur nourriture. Ils dorment la journée dans des terriers, sous des branchages ou encore dans des creux d’arbres. Lorsqu’ils sont attraper par un prédateurs ils feintent d’être mort afin de perdre tout intérêt pour l’ennemi.
Reproduction
La femelle met bas 8 à 18 petits après une gestation d’une douzaine de jours. Encore sous-développés, ils grimpent jusque dans la poche marsupiale où ils s’accrochent à une tétine. Ils restent dans la poche durant 10 semaines puis la mère les installe dans un nid. Mais lorsqu’elle part en quête de nourriture, elle emporte ses petits sur son dos.

A 14 semaines, les petits sont sevrés et quittent le nid, ils atteignent la maturité sexuelle vers l’âge d’1 an.
Alimentation
Ils se nourrissent d’insectes : sauterelles, coléoptères, fourmis ; de crapauds, serpents, rongeurs et escargots.
Informations
Leurs prédateurs naturels ont été en grande partie décimés par les hommes.

Ils sont parfois victime des chiens

Il ne faut pas confondre les opossums d’Australie qui appartiennent à la famille des phalangidés comme le phalanger vulpin et les opossum d’Amérique qui appartiennent à la famille des didelphidés. Ce sont quasiment les seuls marsupiaux à vivre hors du continent Australien ou de ses îles voisines, leur famille regroupe plusieurs espèces : le yapok ou opossum aquatique qui possède une poche marsupiale imperméable, l’oppossum murin ou souris-opossum qui est de plus petite taille et la sarigue Américaine détaillés ci-dessus. L’aptitude de cette dernière à résister aux animaux placentaire plus prolifique et son extension vers des régions hostiles comme l’Ontario au Canada (qui ne correspondent pas à son habitat d’origine qu’étaient les régions tropicales ) en font des marsupiaux remarquables et surprenants.



Les marsupiaux apparaissent sur Terre il y a 100 millions d’années. Ils sont le chaînon intermédiaire entre les mammifères monotrèmes (c.a.d qui pondent des œufs mais qui allaitent leurs petits comme l’ornithorynque) et les mammifères placentaires (dont le développement complet de l’embryon se fait dans le ventre maternel et qui allaitent ensuite leur petit comme l’homme).

Les marsupiaux mettent donc au monde des petits prématurés dont le développement est incomplet. Le petit, minuscule (1 à 2 cm) souvent unique, doit alors s’acheminer vers la poche marsupiale où il termine sa croissance accroché à une tétine. Chez le kangourou, le jeune continu à profiter de la poche même après son sevrage.

Aujourd’hui, la majorité des marsupiaux vivent en Australie, Nouvelle-Guinée ou Tasmanie car au cours de l’évolution, les mammifères placentaires (beaucoup plus prolifiques) les ont évincés des autres continents.



Les marsupiaux comptent de nombreuses espèces qui se divisent en 6 groupes dont le plus connu est celui des macropodidés regroupants les kangourous, wallabies puis

les phalangéroïdes comprenants notamment les koalas, les opossums, les phalangers

les dasyuridés où on trouve le fameux diable de Tasmanie ainsi que les chats marsupiaux, les loups marsupiaux, les taupes et souris marsupiales…

les coenolestoïdes regroupants les rats marsupiaux

les didelphoïdes comprenants les sarigues et enfin

les péraméloïdes regroupants les bandicoots.
Vidéo : OPOSSUM COMMUN

Get Flash to see this player.



Animaux sauvages    |   Animaux de compagnie    |   Contact
Copyright © 2008 Tous vos animaux - l'encyclopédie des animaux. Tous droits réservés.