L'encyclopédie des animaux
ACCUEIL ANIMAUX SAUVAGES ANIMAUX DE COMPAGNIE



Animaux sauvages > Les mammifères > Ornithorynque
Ornithorynque ORNITHORYNQUE

Nom scientifique : Ornithorynchus anatinus
Continent : australie
Classe : Mammifères
Ordre : Monotrèmes
Poids/taille : 60 cm dont 20 cm de queue
2 à 3 kg
Durée de vie : 10 ans
Répartition
Partie Est de l’Australie et Tasmanie
Habitat
Eaux douces : torrents, rivières et lacs jusqu’à une altitude de 1500 m.
Comportement
Nocturnes et solitaires ils ne se retrouvent qu’en période de reproduction. Il sont semi-aquatiques et possèdent des pattes largement palmées qui leur permettent de nager avec aisance. Ils peuvent tenir 5 min en plongée et restés près de 2 heures dans des eaux très froides, ils sont d’ailleurs mieux pourvus pour affronter les basses températures grâce à leurs épais tissus adipeux que pour affronter les fortes chaleurs.
Reproduction
Ils se reproduisent d’août à novembre. La parade et l’accouplement ont lieu dans l’eau, puis la femelle creuse dans la berge un long tunnel de 8 à 10 m de longueur débouchant sur une chambre d’incubation. Dix à quinze jours après l’accouplement, elle pond 2 à 3 œufs de toutes petites tailles :1.3 à 1.7 cm. Elle les couve durant 2 semaines. Les jeunes naissent nus et minuscules : 1.5 cm, ils se réfugient dans une sorte de poche : repli de peau sous le ventre de la femelle. Le mâle n’a pas accès au terrier, d’ailleurs la femelle prend bien soins d’en clore l’entrée avec de la boue qu’elle tasse avec sa queue. A chaque fois qu’elle effectue une sortie, elle referme son terrier. Les petits sont allaités durant 3 à 4 mois par du lait qui suinte du pelage. En effet les femelles ne possèdent pas de glandes mammaires comme les mammifères placentaires. Les jeunes atteignent leur maturité vers l’âge de 2 ans et demi.
Alimentation
Ils se nourrissent de crustacés, de vers, mollusques, insectes, têtards…Lors de leurs plongées, un repli de peau obture leurs yeux et leurs oreilles, aveugles et sourds, ils chassent donc grâce à la sensibilité de leur bec qui est fait de peau et non d’éléments cornés comme les canards. Ils ont aussi la particularité de stocker dans des bajoues les proies qu’ils attrapent sous l’eau pour ne les avaler qu’au moment où ils remontent en surface. Ils ingurgitent par jours environ 1 kg de nourriture.
Informations
Ils sont la proies des pythons, des grands varans, des dingo, renards…
Ils sont protégé par la loi depuis 1906 et leurs populations ne sont plus en voie d’extinction. Ils ont été découverts en 1796, ils étaient alors chassés pour leur fourrure qui possède une grande qualité isolante et une grande finesse. Il fallait alors 50 à 90 individus pour confectionner un manteaux. Le mâle seul pouvait se défendre face à l’homme : il est pourvu d’éperons venimeux aux pattes postérieures dont le poison occasionne des gonflements et des paralysies importantes qui se résorbent au bout de plusieurs semaines.

Il n’existe que 2 espèces de mammifères ovipares (monotrèmes) en Australie : l’ornithorynque et l’échidné.


Animaux sauvages    |   Animaux de compagnie    |   Contact
Copyright © 2008 Tous vos animaux - l'encyclopédie des animaux. Tous droits réservés.